Mon avis sur « Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin

65144073_1026181897572534_4780860111587377152_nChanger l’eau des fleurs

Valérie Perrin

Collection / Maison d’édition : Le livre de poche

Genre : Contemporain

Pages : 664.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.
Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d’humanité.

Un hymne au merveilleux des choses simples.

 

Avis :

Après avoir entendu de nombreux éloges sur ce roman, notamment par le biais de Carnet Parisien et de Bulledop, j’ai eu envie d’essayer. Je sors complètement de ma zone de confort mais parfois, ça fait du bien ! En plus j’ai troqué cette version poche contre un livre de ma bibliothèque que je ne voulais plus. Que demande le peuple ?

Une fois n’est pas coutume, je n’avais pas lu la quatrième de couverture. Je me suis laissé guider par les avis. Je savais simplement qu’on allait suivre une femme garde cimetière, ce qui n’est pas commun, et que c’était un livre tout en émotion.

Très sceptique au début, j’étais déroutée par la différence de narration par rapport à ce que je lis d’habitude. Moi qui raffole de la science fiction young adult, entre autre, vous comprendrez qu’il m’a fallu un petit temps d’adaptation.

Néanmoins j’ai apprécié. J’ai eu l’impression d’être à bord d’une barque, qui glissait tranquillement un cours d’eau, les doux rayons du soleil me réchauffant la peau. Le genre d’histoire que l’on déguste lentement et que l’on prend le temps d’apprécier.

Une intrigue contemplative et captivante. On démêle les fils de vies qui s’entrecroise. On apprend à connaître Violette, la protagoniste, mais aussi les gens qui l’entoure, parfois même de leurs points de vue. Une plongée en profondeur dans ce que peut être les chemins de la vie.

Il y a forcément des passages qui trouveront écho en vous. On aborde tellement de situations, de réalités et d’émotions. Un récit touchant qui résonnera longtemps en moi. Il y a certains passages entiers que j’aurais voulu capturer tellement je m’y suis reconnue. Il est rare d’avoir une intrigue qui est aussi aboutie et aussi bien menée.

En bref, je suis heureuse d’être sortie de ce que j’ai l’habitude de lire. Un roman émouvant que j’ai envie de partager autour de moi. A déguster sans modération.

• • •

Moi quand j’ai l’impression d’avoir aimé un livre encensé à sa juste valeur

(ce qui arrive peu souvent on va pas s’mentir) 

Publicités

4 réflexions sur “Mon avis sur « Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin

  1. Pingback: On fait le bilan – Juillet 2019 | Les p'tites lectures de Meg

  2. Pingback: Qu’ai-je lu les 6 premiers mois de 2019 ? | Les p'tites lectures de Meg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s