The Upside of Unriquited (VO) – Becky Albertalli

The Upside of Unriquited (VO)the upside of unrequited

Becky Albertalli

Titre VF :  Mes hauts, mes bas & mes coups de coeur en série

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 352

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

Seventeen-year-old Molly Peskin-Suso knows all about unrequited love—she’s lived through it twenty-six times. She crushes hard and crushes often, but always in secret. Because no matter how many times her twin sister, Cassie, tells her to woman up, Molly can’t stomach the idea of rejection. So she’s careful. Fat girls always have to be careful.

Then a cute new girl enters Cassie’s orbit, and for the first time ever, Molly’s cynical twin is a lovesick mess. Meanwhile, Molly’s totally not dying of loneliness—except for the part where she is. Luckily, Cassie’s new girlfriend comes with a cute hipster-boy sidekick. Will is funny and flirtatious and just might be perfect crush material. Maybe more than crush material. And if Molly can win him over, she’ll get her first kiss and she’ll get her twin back.

There’s only one problem: Molly’s coworker Reid. He’s an awkward Tolkien superfan with a season pass to the Ren Faire, and there’s absolutely no way Molly could fall for him. Right?

 

Avis :

Après mon coup de coeur pour « Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens » je me devais de donner sa chance à ce nouveau Becky Albertalli. Bon on est loin du coup de coeur mais c’était plutôt mignon.

Molly est une ado attachante. Mais je vous avoue que parfois, sa timidité me faisait lever les yeux aux ciel. Le roman est assez lent et notre héroïne a toujours peur de se lancer. Ce qui me donnait parfois envie de la secouer et de lui dire « YOLO MEUF ! ».

A part ce côté lent, voire très lent, il est plutôt agréable. C’est du Becky Albertalli donc très doux et mignon. Tout en douceur on se laisse tout de même attendrir par l’histoire. Je vous avoue qu’il n’y a pas une énorme originalité dans ce roman mais il nous fait passer un agréable moment.

Sinon ce que j’ai BEAUCOUP aimé dans ce roman c’est le fait que les personnages représentent la communauté LGBTQ+ sans complexes, sans en faire tout une histoire ou tout un pataquès, et ça, c’est vraiment chouette.

Lire en anglais est toujours un plaisir que j’aime m’accorder quelques fois. Quand je termine un livre VO, outre le fait de me demander si j’ai aimé l’histoire ou non, je suis toujours super fière de moi. Alors rien que pour ça, mes lectures VO sont un peu spéciales.

En bref, un roman doudou, à lire si vous aimez voir lentement les choses se mettre en place ou si vous avez besoin d’un livre très tendre après une lecture éprouvante (ce qui était mon cas).

• • •

Les romans de Becky Albertalli c’est un peu comme ce hérisson,

la douceur dont à besoin le monde :

3 commentaires sur « The Upside of Unriquited (VO) – Becky Albertalli »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s