La rose blanche, tome 2 – Amy Ewing

La rose blanche, tome 21507-1

D’Amy Ewing

Traduction : Cécile Ardilly

Genre : Jeunesse / Dystopie

Note : 16/20

Pages : lu en format numérique

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Quatrième de couverture : 

Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein coeur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

Avis : 

Après avoir passé un excellent moment avec le tome un, j’ai décidé de lire immédiatement le deuxième tome.

Le roman débute là où on l’avait laissé, quasiment à la seconde près. Violet est dans sa chambre avec Garnet qui vient de lui parler via l’arcane. Elle parvient grâce à son aide à s’échapper du royaume. S’en suit une fuite à travers les Cercles pour tenter d’échapper au Joyau.

Comme souvent, ce tome deux  est une transition entre le premier et le dernier. Du coup, j’ai été beaucoup moins emballée que pour le premier. Il y a beaucoup moins d’action. Le point positif c’est qu’on en apprend un peu plus sur les différents personnages.

Mon avis sur Violet ne change pas vraiment. Elle a un côté qui me plait : elle veut se battre et s’ériger contre le royaume. Pourtant elle a toujours un côté niais qui m’exaspère.

Celui qui m’intrigue c’est Garnet. Il est beaucoup plus présent dans ce deuxième tome mais on n’en apprend pas assez à mon goût.

Comme l’action n’est pas énormément présente et que le livre est très concentré sur la fuite de Violet, on en apprend beaucoup plus sur les personnages. Ils sont un peu plus approfondit ce qui est plaisant.

J’aime toujours autant la plume de l’auteure. Ce livre se lit très vite même si, encore une fois, je pense que ce tome deux est un livre de transition. J’ai beaucoup aimé l’approfondissement de l’univers par Amy Ewing. On en apprend plus sur le fonctionnement des cercles et ce qui s’y passe.

En bref, un roman que j’ai un peu moins apprécié que le premier mais je suis impatiente de découvrir le troisième tome. J’espère retrouver un peu plus d’action et retrouver l’engouement que j’avais eu pour le premier tome.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

5 commentaires sur « La rose blanche, tome 2 – Amy Ewing »

  1. Toujours pas lu ! Mais on devrait écrire une théorie sur les trilogies, le deuxième tome est en général moins bon que le premier (qui introduit) et le dernier tome (qui conclut). Je pense attendre le troisième tome en français pour m’y remettre !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s